La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Lionel Gueth-Wolf
Avocat à la Cour


Membre du barreau de Luxembourg

Membre de l'Association Luxembourgeoise des Médiateurs agréés

 

 

Cursus

• Certificat de médiateur professionnel, IERDS

• Master en histoire du droit et des institutions en France et en Europe, Faculté          de droit de Strasbourg

• Maîtrise en droit privé mention droit des affaires, Faculté de droit de Strasbourg

• Certificat de droit comparé franco-anglais

• Certificat en droit social

• Diplôme universitaire d’allemand

 

Langues

• Français, allemand, anglais, luxembourgeois

 

 

 

 

 

 

photo : www.chadelle.com

La profession d'avocat : Rôle

L'avocat peut être mis à contribution dans une procédure contentieuse ou amiable en vue d'obtenir un accord entre les parties en conflit.

L'avocat vous conseille et vous oriente en fonction de vos besoins.

Il présente des arguments pour vous défendre :

  • par écrit lorsqu'il prépare les assignations au civil et au commercial, la rédaction des requêtes ou des plaintes, l'échange des correspondances, mémoires et conclusions entre les avocats.
  • oralement lorsqu'il plaide devant les juridictions

L'avocat peut aussi vous aider dans la rédaction des actes juridiques comme les contrats mais aussi réaliser des transactions et discuter avec la partie adverse pour essayer de régler votre litige à l'amiable.

La profession d'avocat : Déontologie

L'avocat exerce son activité dans le respect des règles déontologiques très strictes.
Le conseil de l'ordre veille au respect de ces règles déontologiques. Le client bénéficie dès lors de sérieuses garanties. Son affaire est traitée par un professionnel compétent et soumis à des règles déontologiques. Ce sont notamment les suivantes

  • L'avocat ne peut représenter ou assister des parties ayant des intérêts opposés.
  • L'avocat est tenu par le secret professionnel.
  • Les communications verbales ou écrites entre avocats sont confidentielles.
  • L'avocat s'abstient de tout démarchage et sollicitation de clientèle.
  • L'avocat applique un mode de facturation raisonnable, sous le contrôle du Conseil de l'Ordre
  • La relation de l'avocat avec son client est privilégiée.
  • Soumis au secret professionnel, l'avocat ne peut dévoiler aucune information qui lui a été confiée par son client. Tout manquement au secret peut entraîner une poursuite tant pénale que disciplinaire. Le lieu de travail de l'avocat ainsi que le secret des communications entre lui et son client sont inviolables. Il peut ainsi négocier pour son client sous le couvert d'une confidentialité totale.

Un avocat ne pouvant ni assister, ni représenter des parties ayant des intérêts opposés, tout conflit d'intérêts est écarté.
Tous les avocats inscrits au tableau de l'Ordre sont automatiquement et obligatoirement assurés selon les conditions de la police d'assurances conclue collectivement par le Conseil de l'Ordre.
L'avocat n'a pas le droit de se charger d'une affaire pour laquelle il n'a pas la compétence nécessaire, à moins de coopérer avec un confrère ayant cette compétence particulière.
Pour ses services, l'avocat est rémunéré par les honoraires qu'il fixe librement. Ces honoraires prennent en compte les différents éléments du dossier tels l'importance de l'affaire, le degré de difficulté, le résultat obtenu et la situation de fortune du client.
Au début de son intervention, l'avocat informe son client sur le montant des honoraires attendus.